Au Moyen Âge

Les principaux seigneurs de notre région, le Hainaut possèdent des biens à Rousies, ce sont les Comtes du Hainaut,les Seigneurs d'Avesnes, les Chanoinesses de Maubeuge, les Seigneurs de Beaumont.

 

En 1194, BAUDUIN V, Comte de Hainaut cède aux chanoinesses de Maubeuge sa part du Bois de Falize.

En 1278, La Comtesse Marguerite de Hainaut donne à Henri de Rosies des terres situées « sous le Viviers » tenant à la Solre, c'est-à-dire entre la rue des viviers actuelle et la Solre.

 

Un texte de 1340 mentionne l'existence d'un tordoir (?) à Rozies-Lez-Maubeuge près le moulin de la Comtesse de Hainaut. Ce moulin était probablement l'actuelle maison Bourgeois, n°6, près du passage à niveau, et on peut le voir sur l'aquarelle du peintre Adrien de Montigny représentant Rousies en 1597. Il était situé sur l'un des bras de dérivation de la Solre.

 

 Mairie de Rousies - Au Moyen Âge Sur le plan cadastral de 1844, la portion de rue appelée aujourd'hui "Place de l'Abreuvoir", porte encore le nom de rue du Moulin.

 

A la même époque, vers 1340, lorsque le Seigneur de Beaumont donne sa fille Jeanne en mariage à Louis de Châtillon, Comte d'Avesnes, la dot de Jeanne comprend une partie importante de Rousies ainsi qu'une partie du Bois des Bons Pères.

Les restes d'un four de potier et des débris de poteries assez grossières datant du 13° ou 14° siècle ont été découverts il y a quelques années, derrière l'Eglise, rue de la République, à l'emplacement de la maison construite par Monsieur Daniel MORSA.